Qui sommes-nous ?

L’Atelier des Métiers d’Art, est un regroupement d’Artisans d’Art sous la forme d’une association loi 1901 subventionnée en 2011 par le Fond Social Européen et en 2012 par le programme Léonardo Da Vinci.

Notre association est en partenariat avec la Villa Fabris, le centre de conservation des métiers du patrimoine de Vicenza en Italie.

Parmi nos membres, nous comptons plus de 40  Artisans, Maîtres Artisans, Restaurateurs du Patrimoine, Meilleurs Ouvrier de France, Compagnons du Devoir, Entreprises du Patrimoine Vivant, Meilleurs apprentis de France…

Acteur de l’économie sociale et solidaire, l’Atelier des Métiers d’Art fonctionne sur des principes d’égalité des personnes, de solidarité entre membres et joue un rôle dans l’insertion par l’activité économique à travers la transmission, la promotion et la sauvegarde des savoir-faire des métiers d’art œuvrant ainsi à la conservation du patrimoine matériel ou immatériel.

L’association se propose à travers tous les artisans qui la composent de travailler à la conservation du patrimoine matériel et immatériel dans l’objectif de redynamiser nos métiers et répondre à des besoins sectoriels de manière concrète.

Notre démarche s’étend sur trois pôles principaux

Pôle CAP (Conseiller, Accompagner, Promouvoir):

- Conseiller consiste à guider au mieux de manière neutre et précise, un public souvent égaré dans les couloirs des métiers du patrimoine notamment ceux de l’artisanat d’art. Les artisans d’art bien sûr mais aussi les demandeurs d’emploi, les jeunes et les reconversions professionnelles ont la possibilité d’être reçus dans nos locaux pour obtenir toute sorte de réponses liée à leur développement, recherche d’emplois ou de formations. Nous  favorisons  l’accès aux ateliers des  artisans membres de l’AMA pour des visites d’échanges, des démonstrations ou des stages en entreprise.

- Accompagner c’est escorter et soutenir tant moralement que physiquement les artisans  et les porteurs de projets  dans la réalisation et le développement de leurs idées. Parce que l’union fait la force et que la force des métiers d’art réside dans la création nous encourageons et soutenons toute initiative faite de passion et de professionnalisme qui entretienne un lien direct ou indirect avec les métiers du patrimoine.

- Promouvoir c’est tendre à un développement et une amélioration de la situation économique et sociale des artisans d’art. C’est valoriser notre secteur à travers de nombreuses actions et démarches visant à favoriser la transmission des savoir-faire et proposer une dynamique de groupe par le biais d’un annuaire promotionnel des artisans membres de l’AMA. Conscient que le jeune public représente la génération de demain, nous intervenons dans les lycées professionnels, participons aux manifestations, salons, journées d’animation et colloques.

Pôle RCS (Restaurer, Conserver, Sauvegarder)

- Restaurer consiste à participer aux chantiers de solidarité et répondre aux appels d’offre liés aux restaurations du patrimoine dans le respect des hommes, du travail et des techniques d’autrefois. Il est de notre devoir, nous, artisans du présent, nés du savoir-faire des anciens, héritiers d’un patrimoine immatériel inestimable, de sauvegarder et conserver les trésors du bâtis.

- Conserver consiste classer, archiver, répertorier pour maintenir intact le patrimoine matériel ou immatériel. Dans le secteur des métiers du patrimoine, les recettes, techniques et œuvres qui en découlent sont la mémoire de nos artisans et leur métier, bien plus que de simples traces qui tendent à appartenir au passé, elles sont le résultat d’une transmission ancestrale qui a recueillis au fil du temps des sons, images, messages et symboles, constituant notre identité à tous. C’est grâce et à travers les marques et gestes du passé que les anciens nous laissent un fil d’Ariane emprunt de sagesse, de passion et talent.  L’Atelier des métiers d’art vise à ralentir la disparition lente mais inéluctable de nos métiers. La classification de nos techniques permet une conservation intacte et essentielle à la sauvegarde du patrimoine. Pour ce faire nous tendons à créer une dynamique de collaboration entre artisans d’art, favorisons la solidarité entre membres et les différents corps de métiers, et perpétuons la transmission écrite et orale.

- Sauvegarder c’est agir de manière à garder en l’état d’origine. La transmission est un élément fondamental qui agit dans le temps, ainsi nous assurons une relève et un avenir à nos métiers. Mais encore faut-il que ce transfert de savoir, soit à la hauteur des techniques enseignées, et dans le respect des gestes d’autrefois. C’est pourquoi nos professeurs, justifient de plusieurs années de travail et d’une maîtrise parfaite de leurs gestes, tous, œuvrent avec les techniques des anciens et celles d’aujourd’hui. Il n’est donc pas question de faire abstraction des nouvelles techniques qui découlent toujours d’une expérience acquise au fil du temps. Bien conscients que les méthodes d’aujourd’hui seront aussi de précieux grimoire pour les artisans de demain, soucieux de l’avenir de nos savoir-faire, nous assurons grâce à nos enseignants une transmission dans le respect des règles du passé. Il est essentiel de redynamiser et protéger le secteur des métiers d’art, il faut imaginer, créer, développer et mener à bien de nombreux projets de sauvegarde à l’ échelle européenne tant au niveau du bâti que de l’homme.

Pôle FIT (Former,Initier, Transmettre)

- Former, c’est prendre un bout de soi et le modeler avec un autre. L’autre c’est un cherchant qui devra accepter avec assiduité et humilité l’enseignement qu’il reçoit. Ainsi, un bon maitre n’a pas de secret pour ses élèves. la formation vise à assurer une descendance, a pérenniser l’avenir d’un métier. Ce n’est pas une chose aisée et il n’est pas donné à tous d’acquérir et transmettre l’intelligence de la main. Mais il y a toujours et plus encore aujourd’hui, des hommes et des femmes qui souhaitent changer de peau, acceptant d’être façonné, qui cherchent à se construire un nouvel avenir. L’Atelier des Métiers d’Art propose plus de 17 formations continues dans le domaine des métiers du patrimoine se déroulant en atelier et sur le terrain pour permettre une meilleur assimilation et la création d’un book. L’AMA encourage tous les maîtres artisans à ouvrir de nouvelles formations s’ils le souhaitent.

- Initier, c’est accepter l’entrée d’un novice et lui permettre d’entrevoir un peu, les secrets d’ateliers, c’est tenter d’ouvrir la voie, de créer des vocations et lui donner l’envie d’aller plus loin dans sa démarche. L’initiation est un acte fondamental dans la transmission, elle ouvre les portes de la découverte, celles de la connaissance. Chez nous, elle est accessible à tous, sans limite d’âge, à travers des stages chez l’artisan ou des formations. Mais l’Artisanat d’art ne fait pas uniquement référence à un métier, il fait aussi appel à de nombreuses techniques. C’est pourquoi, les ateliers sont ouverts à tous les artisans désireux d’être initiés à de nouvelles techniques. Nous proposons pour ce faire des voyages de perfectionnement avec notre partenaire, le Centre de Conservation des Métiers du Patrimoine en Italie, qui excelle dans le domaine de la transmission et regorge de restaurateurs du patrimoine de grande qualité.

- Transmettre c’est au-delà de tout enseignement oral, c’est léguer un héritage culturel précieux. La transmission demande un lâcher prise total et lorsque celui-ci est mis en place la pérennité des choses est assurée. Nos métiers ont un réel besoin de transmission, sans cette prise de conscience, les œuvres et techniques que de nombreux acteurs et défenseurs du patrimoine auront tenté de conserver appartiendrons au passé. Rendons nous à l’évidence face à l’industrie de masse, gérée et administrée par des machines, nos mains sont certes moins utiles mais leur intelligence doit demeurer intacte.